Exigez la transparence financière

Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires…

--Article 25 de la Déclaration
universelle des droits de l’homme

Demandez au G20 d'instaurer la transparence financière.

Rejoignez les 100 000 voix pour combattre la pauvreté, protéger les droits de l'homme et exiger la transparence.

Des études montrent que les pays en développement perdent 1 milliard de dollars chaque année à cause de la criminalité, la corruption gouvernementale et l'évasion fiscale. Ces sorties monétaires illicites représentent environ dix fois le montant de l'aide destinée aux pays en développement pour lutter contre la pauvreté et encourager le développement économique.

Pour les pays pauvres, la perte de cet argent, destiné à fournir des services de santé, des infrastructures et d’autres besoins essentiels, aggrave la pauvreté et provoque la mort de millions de personnes. La perte annuelle de plusieurs centaines de milliards de dollars dans les économies les plus pauvres et les plus vulnérables du monde constitue l'une des questions les plus urgentes de la nouvelle décennie en termes de droits de l'homme.

La transparence du système financier mondial est la solution pour s'attaquer à ce problème. Une fois que ces fonds volés ou mal acquis sortent de leur pays d'origine, ils disparaissent dans un système financier opaque, constitué de paradis fiscaux et de juridictions secrètes. La dissuasion la plus efficace aux yeux des criminels, des fonctionnaires corrompus et des fraudeurs fiscaux est de créer un système financier mondial dans lequel il sera impossible de cacher l'argent illicite.

Lorsque les 20 plus grandes puissances mondiales – G20 – se réuniront à Séoul les 11 et 12 novembre 2010, ils auront une occasion sans précédent d'instaurer des changements pour créer un système financier mondial transparent qui sera ouvert, responsable, équitable et bénéfique pour tous.

Veuillez signer la pétition ci-dessous.

Appel à la transparence adressé au G20

Nous appelons les dirigeants du G20 à:

  • • Reconnaître le lien entre les fuites illicites de capitaux des pays en développement, l'absorption de ces ressources par les paradis fiscaux et les juridictions secrètes, et l'impact négatif que ces flux ont sur la réduction de la pauvreté et l’affaiblissement du développement économique.

  • • Demander au Groupe d'action financière de modifier ses recommandations 33, 34 et VIII pour assurer que la propriété effective de toutes les sociétés, les fiducies et les fondations et de tous les organismes de bienfaisance soit l’objet de dossiers publics.

  • • Demander au Conseil des normes comptables internationales qu’il recommande à toutes les compagnies multinationales de déclarer le montant de leurs revenus et de leurs impôts sur une approche par pays.

Nous, les signataires appelons les dirigeants des pays du G20 à se prononcer sur le problème de la fuite illicite de capitaux dans les pays en développement et à accroître la transparence et l’imputabilité dans le système financier mondial.

-Apposez votre nom ici

Optional Member Code


Ajoutez-moi à la/aux liste(s) suivante(s) :
  • Je souhaite recevoir le résumé quotidien des nouvelles de GFI (en anglais).